Planète

Souvent, quand je peins je me sers de modèle, non parce que c’est simple au contraire. Se servir d’un modèle peut me freiner dans mon imagination et dans ma créativité. Quand ça ne ressemble pas, je m’énerve, je me braque, je finis par faire les choses trop rapidement et finalement j’abandonne pour m’y replonger une semaine après !

Parfois, tu as juste envie de peindre ce qui te vient en tête ! Sans exemple et sans modèle !

C’est de là que m’est venu l’idée de peindre une planète… Une planète qui n’existe que dans mon imagination !

img_20170122_112455.jpg

Bien sûr, je me suis quand même instruite et inspirée à l’aide de bouquins. Il ne s’agit ni de copie et ni de modèle, c’est juste parce qu’il me faut toujours une source d’inspiration quelque part : voir l’article qui parle de comment je trouve l’inspiration >ICI<

img_20170122_112421.jpg

Sources : 

  • Stone, J. 2009, Un petit pas pour l’Homme… Album souvenir. Paris : Editions Quatre Fleuves.
  • Lenzuni, P. 1994, La Terre  et l’Univers Les Etoiles. Paris : PML éditions.
  • Audard, N; Carnal, G; Confino, B; Charles, F; Guignard, J. & al. 2005. Observer les étoiles. Paris : Hachette Collections.

MATOS :

Une toile 40*40 cm

Des pinceaux (différentes tailles et formes)

Des couteaux (différentes tailles)

De la peinture Jaune Rouge Bleu Blanche Noire

De la pâte durcissant

 


  1. Dans un premier temps, j’ai peint le fond en deux couches en mélangeant le noir avec un peu de blancPuis avec un pinceau, j’ai éclaboussé la toile avec de la peinture blanche afin de créer un Univers.

Après, j’ai utilisé un saladier pour tracer un trait au crayon gris pour délimiter la planète.

img_20170122_112040.jpg

 

Cela ne sert à rien de chercher la grande Ourse, je rappelle que cet œuvre ne reflète que Ma réalité !

 

 

  1. Ensuite, j’ai mis de la pâte durcissante sans mélanger à une couleur parce je ne savais pas encore quelle couleur j’allais utiliser.

 

 

  1. J’ai ensuite étalé du jaune mélangé à du marron (créé par du rouge, du bleu et du jaune

img_20170122_123646.jpg

Pourquoi du jaune ?

Je voulais une couleur chaude qui contraste avec le noir. Donc j’ai opté pour cette couleur qui, je trouve, possède de belles nuances pour égayer cette planète. Je voulais quelque chose de joyeux et de rassurant.

Sur cette photo, la couleur marron étant prédominante, cela ne reflétait pas l’effet recherché.

  1. J’ai mélangé plutôt le jaune avec du rouge pour créer différentes nuances d’orange. Bien entendu, je continuai de garder des reflets marrons plus ou moins clairs sans vraiment réfléchir à ce que je recherchais.

Maintenant ma gamme de couleur défini, je recherchais la technique que j’allais utiliser :

  • Utilisation d’un pinceau sec pour travailler en tamponnant avec le pinceau et beaucoup de peinture sans vraiment mélanger.
  • Utilisation de la pâte durcissante mélangée à du rouge

Ces deux techniques sont celles que j’ai finalement gardées !

 

J’ai peint toute la planète en utilisant les deux techniques citées ci-dessus sans penser au couleur ! Cela me donnait une idée.

img_20170122_144809.jpg

 

PETIT CONSEIL : Je tournais souvent le sens du tableau. A chaque fois, cela donne une nouvelle vision de la création en question. Ce qui donne de nouvelles idées !

« Ah tiens, mais j’avais pas vu ça. Et si je faisais un peu plus sombre de ce côté…? »

5. Pour obtenir un effet plus sombre, j’ai mélangé le rouge et le bleu pour obtenir du violet.

img_20170122_170525.jpg

Je commençais à ce moment là à avoir une vision plus précise de ce que j’allais faire. Sur cette photo, tu peux voir un côté plus sombre et un côté plus clair. Maîtrisant mieux l’aspect technique, j’allais pouvoir me concentrer davantage sur les couleurs :

Comment ne former qu’un seul ensemble de couleur ?

6. La pâte avait suffisamment durcie pour que je dépose légèrement de la peinture par dessus. Ce qui est gênant, c’est la tâche au milieu que tu peux voir sur la photo de gauche. J’aimais beaucoup son effet mais cela était hors sujet avec le reste, j’ai du repasser par dessus aussi ! Ce qui a donné l’effet que tu peux voir sur la photo de droite.

 

L’effet est subtil, n’hésite pas à cliquer sur les images pour voir les effets de plus près !

img_20170122_151253.jpg
Il en a fallu des nuances de jaune et d’orange et de rouge pour atteindre mon objectif. Un travail minutieux pour obtenir un dégradé fin pour unir le côté sombre et le clair de ma planète.

7. Pour finir, j’ai fait les finitions avec un pinceau très fin, que ce soit pour les zones d’ombres pour les cratères ou bien pour le contour de la planète.

PETIT CONSEIL : J’ai pris énormément de photos. Pour le blog certes, mais aussi pour moi prendre du recul sur la création. Ce qu’on voit sur une photo, on ne le voit pas forcément à l’œil nu (surtout si cela fait déjà une heure qu’on est dessus) !

 

Voilà l’œuvre achevée :

img_20170123_000631.jpg

Publicités

Une réflexion sur “Planète

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s