Journée 07 : Un côté obscur aux Îles Lofoten

Hov > Henningsvaer > Kabelvåg = 1h04 de trajet

img_20170121_145910.png

 


Journée 07 :

Direction Henningsvaer, la ville qui fait peur. Nous n’avons pas voulu y dormir car elle était vraiment étrange. Déjà dans les rues, il n’y avait personne et rien n’était ouvert. Nous avons même eu le droit à ce genre d’affiche pour l’ouverture d’un magasin :

dsc_0749
Autant dire qu’il n’y a pas vraiment d’horaire !

Puisque la matinée, rien n’était ouvert, nous sommes parties faire une promenade dans les alentours :

 

Comme à notre habitude, nous nous offrons un restaurant par lieu de notre voyage. Celui des îles Lofoten était pour ce midi là. Je me suis permise une bonne soupe de poisson bien chaude. C’était vraiment un régal !

Avec Sonia, nous sommes allées dans ce restaurant car nous pouvions avoir la WIFI. Tout le repas, nous avons fait nos insociables car nous étions scotchées à nos téléphones, une petite heure connectée au monde réel… que nous allions bientôt rejoindre malheureusement !

dsc_0739
Restaurant Knusern

L’après-midi, nous avons commencé par visiter un souffleur de verre. Cela n’avait rien à voir avec le premier que nous avions visité. Ici toutes les créations se ressemblaient ! Malheureusement, je ne me souviens plus du nom du « magasin », mais je ne me fais pas de soucis, ce n’est pas si grand que ça Henningsvaer, tu trouveras assez vite !

Puis nous avons été visité Kaviar Factory. Un musée que je n’ai pas du tout aimé… Je l’ai trouvé vraiment très étrange et je n’ai trouvé aucun intérêt pour la plupart des œuvres présentées. J’ai été largement déçue par cette découverte plutôt bien réputée d’après les guides touristiques. J’ai été vraiment dégoutée d’avoir dépensé autant pour ce musée…

Le corset à tétons démontre l’étrangeté de l’endroit. Le musée étant situé au dessus de l’eau, je suis sortie en ayant le mal de mer. Il n’était pas question que je reste une seconde de plus près de ce musée flippant mais aussi de cette ville qui l’était aussi.

Direction : Kabelvåg où nous avons trouvé un agréable camping pour y passer la nuit. Sonia a sympathisé avec une allemande. Moi j’étais fatiguée, de mauvaise humeur, me trainait un mal de crâne survenu au musée, bref… La soirée allait être longue. Je me suis reposée, j’ai dessiné et j’ai tenté de communiquer en anglais avec l’allemande… Mais ce fût compliqué. Qu’une seule hâte : dormir !

 

<< Journée 06

Journée 08 >>